Comment les intelligences articulée peuvent-elles améliorer la gestion ? Une application au supply chain management

Nom: 
LEBRUN
Prénom: 
Philippe
Directeur de thèse: 
Jack CHEN
Établissement d'appartenance: 
Université Caen Normandie
Thème: 
Thème 1. Innovation et coopération
Date de soutenance: 
Vendredi 13 novembre 2015
Résumé: 

Cette recherche s'intéresse aux problématiques de création et d'amélioration de processus pour la gestion des savoir-faire. En réponse, nous avançons le concept d' "intelligences articulées" qui se fonde sur quatre principes dominants. Le premier d'entre eux repose sur une adaptation des « méthodes agiles», le deuxième décline en partie les concepts de la « recherche intervention », le troisième utilise des techniques informatiques en transposant celles de la "business intelligence" et le quatrième prend en considération l'acceptabilité des acteurs face aux changements. La « démarche » proposée est alors perceptible comme un double vecteur de management et de support à la conduite du changement. Dans cette étude, la dimension managériale est abordée de manière pragmatique, et positionne la diffusion de l'information comme élément central. En effet, en renforçant la communication et la transparence par l'utilisation d'outils de simulation et de pilotage, nous cherchons à valoriser la performance des managers. Les éléments présentés sont appliqués au cas du « Supply Chair Management » dans le secteur industriel. Pour la conduite de nos travaux, nous prenons appui sur les principes de la « recherche intervention » qui se révèlent appropriés au développement de ce type de projet. Le déroulement de la recherche s'organise selon le cheminement suivant, tout d'abord la présentation du cadre conceptuel qui est à l'origine de la démarche. Puis nous abordons la description du terrain d'expérimentation avec le développement de deux études de cas. La première concerne la conception d'un outil d'allocation de ressources humaines. Celui-ci permet d'affecter les personnels dans le cadre de la polyactivité. La seconde s'attache à la refonte d'une organisation logistique dans un atelier de fabrication industriel avec la mise en oeuvre d'un "Milkrun" pour la gestion des flux physiques du site de production. A l'issue de la présentation de ces cas, nous proposons une discussion et avec une formalisation des concepts autour des thèmes étudiés. La recherche recommande alors les éléments de mise en oeuvre de la « démarche » pour la gestion de projets d'amélioration qui valorise la dimension collaborative et l'émergence des savoir-faire.