Transfert des réseaux sociaux du prédécesseur au successeur et avantages concurretiels lors de la transmission de l'entreprise familiale

Nom: 
BEN HAMOUDA
Prénom: 
Hamène
Directeur de thèse: 
Ali SMIDA
Établissement d'appartenance: 
Université Caen Normandie
Thème: 
Thème 1. Innovation et coopération
Date de soutenance: 
Mardi 12 août 2014
Résumé: 

S'intéresser de manière spécifique à la transmission du réseau personnel dans les entreprises familiales ayant réussi transférer leur entreprise à au moins un membre de la nouvelle génération, c'est se préoccuper d'un phénomène émergeant pour lequel les chercheurs en PME et Entrepreneuriat ont, jusqu'à ce jour, montré peu d'intérêt. Ainsi, notre objectif est de s'intéresser à une éventuelle transmission de l'entreprise familiale au successeur-fille tunisienne. A cet égard, l'ambition de cette thèse est d'apporter une contribution à la compréhension de la transmission du réseau personne du prédécesseur au successeur-fille ainsi que les ressources procurées, les facteurs favorisant et les obstacles freinant cette transmission. Afin de répondre à notre problématique, nous avons opté pour une étude qualitative multi sites s'inscrivant dans un paradigme interprétativiste. Nous avons retenu le principe de l'entretien comme mode de collecte des données qualitatives. L'étude s'est déclinée à l'exploitation de sept cas d'entreprises familiales tunisiennes transmises au successeurs-filles. La collecte a été réalisée grâce à des entretiens servi-directifs, et l'analyse de contenu s'est faite l'aide du logiciel NVivo010. Cette investigation a montré que malgré, l'importance de la transmission du réseau personnel des prédécesseurs au successeurs-filles et l'importance des ressources obtenues par le biais de ces relations et des ressources profitables pour les remplaçantes et l'entreprise familiale, des obstacles culturels peuvent exclure les filles d'intégrer ce réseau. Néanmoins, les données qualitatives analysées, nous ont permis de mieux cerner les raisons du choix du successeur-fils tunisienne. Ainsi, les prédécesseurs ont déclaré que le genre du successeur n'intervient que très peu dans leur choix ce qu’explique le changement de la situation de la femme tunisienne. Nous avons conclu aussi que d'autres raisons peuvent influencer l'acceptation de la fille tunisienne dans la sphère de l'entreprise familiale telle que son implication actuelle dans l'entreprise, sa relation avec le prédécesseur, ses compétences et ses traits de personnalité.