Approches contextualisées des comportements de consommation culturelle des jeunes : Regards ethnographiques sur le rap et l'Electrodance

Nom: 
CLERET
Prénom: 
Baptiste
Directeur de thèse: 
Eric REMY
Établissement d'appartenance: 
Université Rouen Normandie
Thème: 
Thème 2. Cultures, Identités et Consommation
Date de soutenance: 
Mercredi 07 décembre 2011
Résultat soutenance: 
admis au grade de docteur en sciences de gestion
Résumé: 

Dans la continuité des recherches liées à la théorie culturelle de la consommation (CCT), cette thèse se propose d'apporter un éclairage sur les comportements de consommation culturelle des jeunes à partir d'une approche contextualisée, inspirée notamment des travaux en Cultural Studies. L'objectif est d'exploitter les pratiques culturelles et collectives juvéniles au sein de mouvements, tout en prenant en compte les relations existantes entre ces jeunes et leur environnement socioculturel. Pour cela une approche de type ethnographique a été réalisée au sein de deux mouvements contemporains, le rap et l'Electrodance. L'analyse des données recueillies, effectuée de façon manuelle et assistée par ordinateur, a fait émerger des thématiques susceptibles d'apporter une lecture à la fois chronologique et structurelle des pratiques juvéniles de consommation, ainsi que des mouvements culturels ont ils sont les membres et les porteurs. Les résultats de cette recherche montrent l'articulation d'une consommation culturelle juvénile autour d'un ensemble stylistique. Ce style incarne la face visible de regroupements spécifiques à la jeunesse, différents de collectifs de consommation reconnus, par lesquels les jeunes expriment leur besoin de résistance ou de différenciation à ce qui est extérieur au groupe : la culture dominante, la culture parentale ou les autres mouvements. En adaptant les travaux relatifs aux transferts de significations culturelles à l'univers juvénile, ce travail soulève également l'existence d'influences réciproques entre les jeunes membres de mouvements et leur environnement. Si le jeune apparaît comme un consommateur influencé par le cadre socioculturel dans lequel il grandit, il incarne aussi un créateur de sens, dont les pratiques et les représentations influencent en retour , ce cadre sociétal. Au-delà de représenter un prescripteur familial, un client actuel et un consommateur en devenir, le jeune incarne aussi un acteur créatif et producteur de culture.